Printemps Été 2018

Return to Arcosanti

Photographe: Alasdair McLellan
Directeur artistique: Giovanni Bianco
Styliste: Katie Grand
Casting: Edie Campbell, Faith Lynch, Adowa Aboah, Oumie Jammeh, Cameron Russell, Rianne Von Hampsey, Elle Fanning

Galerie

« Notre culture jetable a fait de l’obsolescence la mesure de son dynamisme… L’obsolescence programmée a pour effet pernicieux l’érosion de l’excellence. » – Paolo Soleri

L’expérimentation favorise l’action sociale. Tel est le concept derrière Arcosanti, l’installation urbaine futuriste érigée par l’architecte conceptuel Paolo Soleri au centre de l’Arizona, aux États-Unis, dans les années 70 : une œuvre qui continue d’évoluer depuis… Avec Arcosanti, Soleri a développé le concept « d’archologie », qui allie architecture et écologie. Il existe aujourd’hui sous la forme d’un site à la fois en cours et en ruine, qui invite à réévaluer l’impact de l’être humain sur les terres. Pour cette campagne Miu Miu, Arcosanti est le théâtre d’une réunion entre de jeunes esprits. On y retrouve Elle Fanning, Adwoa Aboah, Olivia Anakwe, Edie Campbell, Oumie Jammeh, Faith Lynch, Rianne von Rompaey et Cameron Russell habillées dans des créations de la collection Miu Miu Printemps/Été 2018 de Prada. Portant les créations d’une femme réputée pour sa contribution à la réflexion expérimentale, des femmes qui utilisent souvent leurs réseaux sociaux pour promouvoir des attitudes progressistes se rassemblent au sein et autour d’une architecture radicalement historique. Par exemple, Elle Fanning intervient activement dans le programme en faveur de l’égalité des genres REALgirl. Adwoa Aboah fait la promotion du progrès social sur la plateforme participative Gurls Talk, par son rôle d’ambassadrice auprès de Save et en collaborant avec Heads Together. Edie Campbell a écrit pour et s’est entretenue avec plusieurs publications dans le but de combattre les abus dans l’industrie de la mode.

Cameron Russell milite sous diverses formes, notamment avec sa célèbre présentation TED Talk sur les injustices de l’industrie du mannequinat et sa plateforme d’égalité des chances Space-Made ou encore ses campagnes de sensibilisation au changement climatique : People’s Pilgrimage, Earth Day in Fashion, Flower Challenge, le film Climate Warriors et bien d’autres. Travaillant avec l’archologie à l’esprit, Alasdair McLellan revient visualiser la collection Miu Miu : des vêtements qui partagent une certaine utilité utopique avec Arcosanti. La nature à la fois spartiate et mélancolique de la communauté du futur est explorée au travers de la reconversion d’un motif floral et de carreaux décoratifs appliqués sur des tenues de travail classiques. Contrastant avec une superbe infrastructure en béton, des matériaux souples sont agrémentés de pierres et d’osier, de cuir et de dentelle, autant de trésors dénichés dans le sable. Le désert du sud-ouest, un paysage évoquant les dimensions fonctionnelle et utopique, la liberté et ses contraintes physiques, est aussi étendu que le champ de l’expérimentation, que l’objectif soit la conservation, la justice, la communauté, le design ou la liberté d’esprit.