Miu Miu Club Shanghai

Croisière 2019 Fashion Show

Looks

Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir
Découvrir

Espace défilé
Miu Miu Club Shanghai

Relocalisation du défilé Miu Miu Croisière 2019 dans le légendaire hôtel Waldorf Astoria Shanghai on the Bund avec des créations spéciales supplémentaires.

Alors que les portes-tambour de l’hôtel Regina se referment, la collection passe du Paris de la Belle Époque au Shanghai des années 30 et 40, opérant une transformation dans le temps et dans l’espace, de la décadence occidentale à la gloire dorée de l’Orient.

Autrefois gentlemen’s club, l’établissement fait maintenant partie de cet hôtel historique sur le Bund. Dans le hall transformé en salon, le public attend que l’histoire prenne vie, bien installé dans des canapés et des lits chinois antiques, véritable clin d’œil au cadre du défilé.

La scène a été imaginée par le directeur artistique Tu Nan, qui a récemment reçu un Golden Horse Award pour son travail avec le légendaire réalisateur Chen Kaige. «Je suis très inspiré par le monde de la fin de la période Qing», explique Tu, «par la transposition d’un mode de vie ancien dans le monde moderne, en le laissant se mêler avec les créations de Miu Miu.»

Tels des oiseaux que l’on aurait libérés, les femmes entrent en scène à travers une gigantesque cage à oiseaux, qui symbolise les splendeurs de la fin de la Chine des dynasties. «Cette période était la période baroque de la Chine ; le discours est très complexe sur le plan stylistique», constate Tu. Le résultat est une représentation cinématographique de l’époque actuelle dans les restes d’une époque révolue.

Les mondes se rencontrent, un murmure flotte. Les histoires d’amour et de féminité d’Eileen Chang, ses descriptions de la vie et et des lieux du Shanghai des années 40, forment le cadre caché de ce tableau, un continuum de contemplations féminines, mais toujours chinois par essence.

La nouvelle configuration du Miu Miu Club, avec des performances d’IAMDDB et de Kilo Kish et des DJ sets de Chloé Caillet, Agathe Moujin et Peggy Gou, clôturent la soirée.

Espace défilé